« Pars. Ne t’arrête jamais. »

Tobie Lolness, tome 1 : La vie suspendue de Timothée de Fombelle

« Tobie Lolness mesurait un millimètre et demi, ce qui n’était pas grand pour son âge. » Ainsi commence le récit des aventures du jeune Tobie, qui appartient au peuple du grand chêne. Ce peuple ne connaît pas d’autre univers que celui de l’arbre, creusant ses maisons dans les branches, traçant ses chemins dans les sillons de l’écorce, faisant travailler les charançons, élevant leurs larves pour se nourrir. Le père de Tobie, savant génial et sage, a refusé de livrer le secret d’une invention révolutionnaire qui permet de transformer la sève de l’arbre en énergie motrice. Il sait que certains s’en serviraient au détriment de l’arbre. Furieux, le Grand Conseil a condamné la famille Lolness à l’exil dans les Basses-Branches, territoire sauvage et sombre, près de la frontière des Pelés. Là pourtant, Tobie vit heureux et rencontre Elisha qui devient son amie. Mais les Lolness sont rejugés et, cette fois, condamnés à mort. Seul Tobie parvient à s’échapper. Se cachant au creux des écorces, courant parmi les branches, Tobie fuit, traqué par les siens…

Belle histoire, je la trouve vraiment originale ; pouvoir imaginer un monde dans un arbre. Qui sait ? Peut-être est-ce vrai ?!!

Mais comme pour d’autres livres, au début j’attendais que quelque chose arrive, se passe. Il se passait des choses, d’accord, mais que des petites choses éparpillées (qui venaient pourtant du même point), pas au moment présent…
Ce n’est qu’à la moitié du roman (voir aux trois quarts pour les détails) du roman qu’on savait vraiment pourquoi Tobie était recherché et devait fuir…
Je ne vais donc pas pouvoir beaucoup vous en dire pour garder le secret de l’auteur, mais je vais essayer ;)…

C’est donc un petit garçon, qui se retrouve recherché par un peuple. Son peuple.
La cause ? Je vais être vague, je crois que c’est mieux, mais je vais quand même vous en dire un peu !

Tobie, garçon né dans les Hautes-Branches, vit avec ses parents :
1 père scientifique, qui a écrit beaucoup de livres durant sa vie sur l’histoire de l’arbre et de différentes choses de la nature.
1 mère d’une riche famille, elle est très attentionnée envers son fils, tout comme son mari.
Mais le jour où le père découvre une chose qui pourrit révolutionner le monde de l’arbre et qui refuse de la donner, selon lui pour la sécurité de l’arbre, les habitants qui n’ont pas le même avis, c’est-à-dire tous, vont envoyer la famille en exil dans les Basses-Branches. Sans rien.
Ils s’en sortiront avec ce qu’ils construisent, mais les habitants du haut ne baissent pas les bras pour obtenir l’information du siècle.

Menant une fuite longue et périlleuse, Tobie ne peut pas compter sur grand monde, si ce n’est qu’Elisha.

Elisha.
Elisha la mystérieuse. Elisha la naturelle, la drôle et la douce. Simplement Elisha.
Elle m’intrigue et surtout me fascine.
En tout cas, sans elle Tobie ne serait rien.
Enfin je crois ! ;D (Love Elisha ♥ lol)

Beau livre finalement, même si n’est pas beaucoup plus que ça… :)
Impatiente de lire le deuxième, ma prochaine lecture qui attend sur mon étagère. Pour la fin car quel suspens ! Mais aussi pour le titre du tome 2 : Les yeux d’Elisha, mon petit chou comme vous l’avez vu =D <3 !

Tobie Lolness #1
La vie suspendue
Timothée de Fombelle
311 pages
16 €
*

Publicités

3 réflexions sur “« Pars. Ne t’arrête jamais. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s