« La vérité est amour, tout le reste est illusion »

Tour B2 mon amour de Pierre Bottero

« Un coup frappé à la porte. Un surveillant entra. Je vous amène la nouvelle élève, elle s’était égarée dans les couloirs… La fille pénétra dans la classe. C’était elle, bien sûr, pensa Tristan. Comme si tout était écrit à l’avance. Je le crois pas ! tonitrua Said. Tristan a flashé sur cette meuf ! Un silence total s’abattit sur la classe. Tristan avait une drôle de boule nouée à l’intérieur du ventre. Une boule faite d’un sentiment étrange qu’il n’avait pas envie d’analyser. Pas encore.  » Dans la rue de Vienne où se dresse la tour B2, un premier amour s’écrit sur le béton.

Magnifique livre que j’ai dévoré en moins de deux jours !! (pour moi c’est rare) =P

A la bibliothèque, je jette un coup d’œil comme ça, sans chercher quelque chose en particulier. Je tombe alors sur Pierre Bottero, mon auteur favori dont j’ai déjà lus beaucoup de livres… Là, que des livres déjà lus, sauf 1 : Tour B2 mon amour. – Coïncidence, le jour d’avant, sur l’ordinateur, j’étais tombée sur des livres de Pierre et j’avais vu celui-là en particulier. Beaucoup de gens en disait du bien et j’étais donc intéressée !! – A la biblio’ je n’y pensais pas vraiment alors évidemment j’ai été contente et je l’ai pris. (en plus de 2 autres livres : « Tobie Lolness, Tome 1 : la vie suspendue » de Timothée de Fombelle & « L’agenda » de Hélène Montardre (c’est gratos de toute façon !! =P… Enfin sauf si on perd sa carte et qu’on doit payer le duplicata :rougi: hum hum, pas du tout comme moi hein !! hum hum, non mais dites pfff… Bon d’accord mais c’est les parents aussi hein ;) !!))…

Après je n’ai pas été déçue !! Belle histoire d’amour où les paroles sont toujours vraiment justes, où certains moments sont vraiment tristes et d’autres où on a le sourire aux lèvres en lisant tellement c’est beau <3. Les personnages sont très attachants (surtout Clélia j’avoue :P), Clélia viens d’un petit village alors que Tristan a toujours vécu dans une cité pas toujours très bien fréquentée. Clélia est juste, différente. Tristan m’a déçu a certain moment mais ce n’est pas vraiment me decevoir car c’est bien dans le livre comme ça, c’est juste sa personnalité (onme comprends ? :P). Clélia, dans sont manteau jaune trop large, va offrir les mots à Tristan, il va ensuite s’admettre (enfin ;D) ses sentiments pour cette dernière, évidemment il ne veut pas toujours les montrer devant tout le monde, mais une fois assis sur le banc, leurs dialogues sont vraiment magiques, ils sortent directement du cœur. :) Un plus: On nous montre vraiment les différences entre les villages – où Clélia écrit des poêmes ou simplement se qu’elle pense à un arbre, son seul ami, – et les cités – où les jeunes ne pensent qu’à l’argent et où des fous (meurtriers aussi) se retrouvent en liberté avec des armes pleins leur maisons – qui sont des endroits (les gens aussi) totalement différents.

Un très bon moment en plus lu sur un bateau !! Encore merci à Pierre Bottero pour nous avoir fait partager sa passion. <3

Quelques belles paroles choisies :

–          La vérité est amour, tout le reste est illusion.
–          Les chats sont les vagabonds des nuits, des princes de velours aux âmes mystérieuses.
–          Comment pouvait-il se sentir aussi formidablement heureux et ne pas mourir ?
–          Ami dont la présence illumine chaque instant et dont l’absence est obscurité.
–          Puis il sourit et l’impression de danger disparut.
–          Je ne sais pas manier les phrases comme toi, les rendre belles à mourir ou tristes à pleurer.
–          Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
–          Comment quelque chose de si beau peut-il faire aussi mal ?
 
Un extrait :
– Je ne vivais pas dans une cité avant d’arriver ici, lui confia-t-elle. J’ai un peu de mal à m’habituer. Heureusement qu’il y a ce banc !
– Ce banc ? s’étonna Tristan en contemplant la triste structure métallique mangée par la rouille.
– Oui. Une fois assis, si tu regardes exactement entre les deux grandes tours qui se dressent là-bas, tu découvres un morceau entier de colline avec des arbres et des rochers. Tu les vois ?
– Oui. Pas terrible comme forêt…
– Ca dépend. Pour moi, c’est une bouée. Quand je perds pied, je m’y accroche et j’attends d’aller mieux… Tu comprends ?
Non, Tristan ne comprenait pas. Il fut donc stupéfait de s’entendre répondre sur un ton calme des mots qu’il n’avait jamais dit à personne. Des mots qu’il ignorait penser.
– Moi, je n’ai pas de bouée, mais j’ai toujours vécu ici, je sais nager.
Elle l’écoutait, attentive, sans laisser transparaître la moindre surprise. Elle l’écoutait vraiment. Ce fut sans doute ce qui l’incita à poursuivre :
– Je sais nager, sauf que ça devient sacrément profond ces derniers temps… Je fatigue un peu… Parfois je rêve que je découvre une île où me reposer. Une sorte d’île merveilleuse où il serait possible de…
Tristan se tut, soudain gêné d’exposer ses sentiments avec aussi peu de réserve.

 

Tour B2 mon amour
Pierre Bottero
151 pages
7,00 €
*

Publicités

12 réflexions sur “« La vérité est amour, tout le reste est illusion »

  1. Merci à toi de m’avoir conseillé de lire ce magnifique livre, il ma replongé dans les mondes fabuleux de Pierre Bottero ! D’ailleurs, comme tu le sais, j’ai commencé la relecture des différents tomes d’Ewilan :D

    MAGNIFIQUE BLOG !
    [d’ailleurs, je t’ai mis un petit lien sur mon blog, tu le mérite :D]

  2. Oh un joli blog^^
    Bon ca me donne envie ta critique, je vais finir par le lire, ce joli bouquin, et à l’ajouter à ma collection Bottero (en plus certaines phrases que tu as mises en extrait ont déjà un petit goût de poésie marchombre… enfin c’est un avis personnel après^^). Merci pour le lien sur mon blog au fait, ça m’a fait plaisir de le voir :p A bientôt!

    • Moi aussi un très bon moment, poétique en plus… Moi ce n’est pas ce que je préfère non plus, mais cette fois j’ai apprécié ;), je préfère quand même le Fantastique ! Mais contente que ça t’ai quand même plu ! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s